NOS ACTUALITÉS

Coronavirus - Edito n°2

Chers confinés,


Nous sommes tous reclus depuis le 17 mars 2020, soumis à des conditions de sortie extrêmement réduites, comme plus de 3,5 milliards d’habitants, et nous sommes encore loin de l’heure des bilans.


Notre univers se trouve totalement bouleversé, mais la vie continue et rien ne sert de se lamenter.


« Nous sommes en guerre » a déclaré le chef de l’Etat à plusieurs reprises, et on a rapidement mesuré que ce n’était pas une formule. Ainsi « à la guerre comme à la guerre » nous avons vu fleurir une foultitude d’ordonnances venues – sans dire le mot car il a mauvaise presse – nous instituer un régime d’exception.


Si la France est supposée continuer de travailler autant qu’elle le peut, si ce n’est dans la joie, dans le confinement médicalement correct, le gouvernement a bien conscience que des aménagements sont nécessaires. Ainsi un grand nombre de règles usuelles, notamment de délais, ont été suspendus ou aménagés car précisément tout le monde sait qu’ils ne peuvent être actuellement respectés.


Nous vous avions présenté dans notre 1ère lettre dédiée au coronavirus le kit d’urgence de droit commun.


Vous trouverez dans cette Lettre « Coronavirus 2 » l’actualisation de certaines règles évoquées dans la 1ère lettre et la présentation d’un certain nombre d’autres aménagements provisoires destinés à nous permettre de supporter la crise sur le plan juridique et judiciaire.


Naturellement, nous n’avons pas été exhaustifs même si nous avons abordé un grand nombre de sujets. Nous vous rappelons que nous nous sommes organisés pour poursuivre notre activité aussi efficacement qu’à l’accoutumé et n’hésitez pas à nous contacter comme bon nombre d’entre vous le font chaque jour si vous avez besoin de notre assistance. Je terminerai par mon plus important conseil : prenez soin de vous et de vos proches, veillez sur votre santé et sachez trouver les avantages de cette situation inédite pour « faire contre mauvaise fortune bon cœur ». Nous avons encore beaucoup de chemin à faire avant de sortir complètement de cette crise et nous aurons alors tous besoin de toute notre énergie. Bon courage à tous. Bien à Vous.

Stéphane SELEGNY Avocat à la Cour

À noter : les informations communiquées seront mises à jour au fil des évolutions légales et réglementaires qui ne manqueront pas d'intervenir dans les prochaines semaines.